Faux souvenirs et manipulation mentale

Les 10 critères de l’emprise mentale selon le Professeur Philippe-Jean Parquet

Les critères du professeur Parquet [1] permettent de « faire la démonstration de la singularité et du caractère spécifique rencontré chez les personnes « victimes » d’une organisation à caractère sectaire ». 5 critères doivent être retrouvés pour porter le diagnostic d’emprise mentale : 1. Rupture avec les modalités antérieures des comportements, des conduites, des jugements, des valeurs, des sociabilités individuelles, familiales et collectives. 2. Occultation des repères antérieurs et rupture dans la cohérence avec la vie antérieure. 3. Acceptation par une personne que sa personnalité, sa vie affective, cognitive, Lire plus …

0 comments

L’emprise mentale

Sommaire Une pseudo-liberté De l’emprise à la manipulation Comment cerner l’emprise (…) Lorsque nous rencontrons des journalistes à qui nous parlons de la manipulation mentale et des faux souvenirs, ils nous posent la même question : comment des personnes si brillantes peuvent-elles se faire manipuler, abuser et escroquer au passage ? Nous leur répondons que les charlatans sont en général des personnes très intelligentes et très manipulatrices qui savent très bien abuser de leurs victimes sans que celles-ci s’en rendent compte, elles ne savent pas qu’elles n’ont plus leur libre Lire plus …

0 comments

La manipulation mentale, mythe médiatique ou réalité psychiatrique (Jean-Marie Abgrall)

Sommaire 1 – Le recrutement 2 – Le conditionnement La manipulation mentale, mythe médiatique ou réalité psychiatrique [1], Jean-Marie Abgrall L’étude du phénomène sectaire est par essence polémique. Parmi les éléments qui prêtent à discussion sans fin, on trouve au premier chef le thème de la réalité de « la manipulation mentale ». Niée par les sympathisants des sectes, la manipulation mentale est pourtant la pièce maîtresse de la mise sous dépendance de l’adepte. Sans « manipulation mentale », il ne peut exister de secte – la manipulation mentale prive Lire plus …

0 comments

Le délit de manipulation mentale, une loi nécessaire (Jacques Trouslard)

Jacques TROUSLARD [1] a écrit, en septembre 2000 Les adeptes de sectes sont souvent des « coupables » « non responsables ». Faute de reconnaître la manipulation mentale, la Justice n’en vient-elle pas parfois à déclarer « coupables » des personnes « non responsables ». En effet, le propre de la manipulation mentale pratiquée par les sectes (ou les thérapeutes déviants) est d’utiliser une triple technique cognitive, comportementale et affective à des fins perverses de conditionnement, d’emprise, de contrainte morale, d’embrigadement. Ce mécanisme qui se développe en trois temps : Lire plus …

0 comments

Deux autres formes de manipulation mentale

Sommaire Au sein du couple Accusations des pères par (…) Au sein du couple De nombreux parents, grands-parents, nous ont appelés pour nous raconter leur histoire familiale, la rupture avec leurs enfants et les petits-enfants, et nous pourrions dire que le manipulateur, le « gourou » se trouve être la compagne ou le compagnon de leurs enfants. Plusieurs cas de figures : Le couple a une situation confortable, souvent l’époux est plus âgé que sa compagne, parfois même il a été son professeur à l’Université, au début tout se passe Lire plus …

0 comments