La Miviludes dénonce les dérives sectaires en matière de formation et de psychothérapie

mardi 19 mai 2009

Extrait de lagazettedescommunes.com/ du 19.05.2009 : La Miviludes dénonce les dérives sectaires en matière de formation et de psychothérapie

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a publié le 19 mai son rapport d’activité 2008 dans lequel elle pointe les risques de dérives sectaires chez les psychothérapeutes et dans le domaine de la formation professionnelle.
Les sectes continuent leurs mutations pour rester insaisissable. Aperçues hier dans le soutien scolaire, elles se développeraient aujourd’hui dans la formation professionnelle. Une enquête de la Miviludes révèle en effet une augmentation des déclarations d’organisme qui se déclarent spécialisés dans « le développement des capacités mentales, comportementales, les formations en développement personnel, et parfois la psychologie et la santé » qui représentent « près de 20% du nombre total de prestataires de formation déclarés ».
« La formation professionnelle doit concrètement servir à l’emploi et au poste de travail et/ou au développement des connaissances. C’est pourquoi les actions de développement personnel n’entrent généralement pas dans le champ de la formation professionnelle continue », signale la mission.
« Très souvent, le caractère professionnel ou professionnalisant de ces formations n’est pas démontré, d’autant plus que les objectifs ou programmes demeurent imprécis, ou ne font état d’aucune progression pédagogique, ne définissent pas de prérequis ou de situation professionnelle particulière des personnes formées. Elles ne proposent pas non plus de dispositif d’évaluation permettant d’apprécier les compétences acquises. »
[...]