Son rôle

jeudi 3 octobre 2013

Mission Interministérielle de VIgilance et de LUttes contre les DErives Sectaires

La Miviludes a été instituée auprès du Premier Ministre par décret présidentiel du 28 Novembre 2002.
- Elle mène une action d’observation et d’analyse du phénomène sectaire à travers les agissements attentatoires aux Droits de l’homme, aux libertés fondamentales et autres comportements répréhensibles.
- Elle coordonne l’action préventive et répressive des pouvoirs publics à l’encontre des dérives sectaires et contribue à la formation et l’information des agents.
- Elle informe le public sur les risques voire les dangers auxquels il est exposé et facilite la mise en œuvre d’actions d’aide aux victimes de dérives sectaires.
- Elle publie chaque année un Rapport, remis au Premier ministre, qui rassemble un bilan de ses activités ainsi que des.études de fond sur les problématiques liées au phénomène.

Septembre 2012
Monsieur Serge Blisko remplace Monsieur Georges Fenech à la présidence de la Miviludes
Le Premier ministre a nommé mercredi 1er août, en conseil des ministres,Serge Blisko, ancien député socialiste de Paris, à la présidence de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires), en remplacement de Georges Fenech, député UMP du Rhône qui exerçait cette fonction depuis 2008.
Monsieur Serge Blisko ancien député-maire du 13e arrondissement a été membre de 1997 à 2002 du groupe d’études parlementaire sur les sectes et vice-président de ce même groupe, de 2002 à 2012, au côté de Monsieur Philippe Vuilque.
En 2006 Monsieur Blisko a été membre de la commission d’enquête parlementaire sur les mineurs et les sectes.

Octobre 2008
Monsieur Georges FENECH, Magistrat et ancien député du Rhône, ancien Président de la commission d’enquête sur les sectes et les mineurs, a été nommé Président de la Miviludes, organisme dont il veut renforcer la mission. Selon un communiqué de l’AFP,

« …. avec la nomination de Monsieur Georges FENECH, le Premier Ministre conforte le travail mené avec engagement et sérénité par son prédécesseur, Jean-Michel ROULET et son équipe, en faveur d’une politique qui ne transige pas avec les libertés individuelles et collectives et qui protège l’intégrité psychique et parfois physique des personnes … ».


Précédemment, Monsieur Fenech, qui avait été nommé au Ministère de la Justice, avait remis au Premier ministre, en Juillet 2008, un rapport : « La Justice face aux dérives sectaires ».

Le site de la Miviludes