La justice se penche sur les faux souvenirs induits

mardi 10 avril 2012

Extrait de franceinfo.fr du 11.04.2012 : La justice se penche sur les faux souvenirs induits

[...]
La justice se penche sur les faux souvenirs induits, par Baptiste Schweitzer
C’est une première en France, la justice se penche sur le phénomène des faux souvenirs induits. Un thérapeute et son épouse comparaissent devant le tribunal correctionnel de Paris à partir de 14 heures pour abus de faiblesse.
Pour la première fois en France la justice se penche sur les faux souvenirs induits : Jean-Philippe Deniau
La méthode est redoutable. En quelques séances, parfois dèsla première, le pseudo-thérapeute arrive à couper son patient de sa famille et
de ses amis. Les victimes sont dans la majorité des cas des jeunes femmes. Le praticien leur fait croire que si elles souffrent d’un mal-être c’est qu’elles ont été victimes d’un traumatisme durant leur petite enfance et qu’une thérapie pourra les aider à retrouver leurs souvenirs.
[...]